Lancement de l’ONG CSR Armenia avec l’aide de l’Ambassade de France [hy]

Suite au succès des « Premières Rencontres Arméniennes sur la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) », organisées le 2 octobre 2015 par l’Ambassade de France en Arménie, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Arménie (CCI-FA), l’Union républicaine des employeurs arméniens (RUEA), l’association des jeunes femmes entrepreneurs d’Arménie (AYWA) et l’entreprise SAUR, le 17 novembre 2016 l’Ambassade de France réitère son soutien en faveur de la RSE en Arménie en finançant le lancement officiel de l’ONG CSR Armenia. CSR Armenia institutionnalise l’idée d’un groupe de travail RSE qui émanait des 1ères rencontres arméniennes sur la RSE.


CSR Armenia a pour objectif de :
• Sensibiliser les entreprises arméniennes aux thématiques de la RSE et aux opportunités qu’elle offre aux entreprises en termes de performance économique, de nouveaux marchés et de valorisation des ressources humaines ;
• Créer un dialogue entre les participants et un partage de bonnes pratiques ;
• Favoriser l’émergence de propositions pouvant soutenir le développement des pratiques RSE au sein des acteurs économiques évoluant sur le territoire arménien.

La conférence de lancement de CSR Armenia s’est tenue le 17 novembre 2016 à Erevan en présence de l’Ambassadeur de France à Erevan, M. Jean-François Charpentier. L’événement a rassemblé environ 50 participants dont la majorité était des entreprises implantées en Arménie (locales et étrangères). L’OSCE, ACBA-Crédit Agricole, la société française Amundi ou encore l’entreprise canadienne Green Beans ont présenté leurs politiques RSE, ce qui a suscité un vif débat dans la salle et un certain intérêt pour mettre en œuvre ce type de politique dans le pays.
CSR Armenia encourage la mise en place de « parrainages RSE » d’entreprises arméniennes par des entreprises françaises (en France ou présentes en Arménie) opérant dans les mêmes secteurs, pour promouvoir des solutions locales adaptées et durables.


Pour plus d’informations : www.csrngo.am.

publié le 23/11/2016

haut de la page